FRANÇOIS RALLE ANDREOLI

J’ai 44 ans et je suis père de 3 enfants nés dans notre circonscription. Ma femme est espagnole, née à Saragosse, elle est médecin spécialiste.

Comme vous toutes et tous, j’ai une double affection, pour la France et ses valeurs universelles, mais aussi pour mon pays d’accueil. Élu député, je continuerai d’ailleurs à résider dans la circonscription ou j’ai toutes mes attaches.

Fils d’universitaires en espagnol et portugais, je parle ces deux langues et je suis moi même normalien et agrégé d’Histoire. J’ai pourtant toujours préféré l’action, c’est pour cela que j’ai d’abord travaillé dans l’audiovisuel comme assistant de réalisation, ensuite au Service Culturel de l’Ambassade de France à Madrid, puis dans l’édition en Espagne. Aujourd’hui je travaille au service de nos jeunes et de leur avenir en tant qu’enseignant à Madrid.

J’ai décidé de m’engager en politique en 2012, sans jamais vouloir en faire mon métier, alors que la crise frappait de plein fouet nos compatriotes et l’Europe du Sud. J’ai été élu représentant des Français des consulats de Madrid/Séville/Bilbao en 2014. Je fais tout pour donner sens à cette tâche locale, alors que la France tourne le dos à ses résidents à l’étranger, depuis les deux derniers gouvernements. Je suis d’ailleurs fier de mon bilan et je connais grâce à cette responsabilité très bien les relations culturelles et économiques entre la France et ses voisins, autant que les attentes de nos concitoyens résidant hors de France.

Résolument engagé pour la transition écologique au service des personnes et de l’humain d’abord, j’ai été conseiller bénévole de députés et eurodéputés progressistes et écologistes comme Jean-Luc Mélenchon ou l’écologiste Juantxo Uralde ancien président de Greenpeace. J’ai aussi collaboré de très près avec les anciens députés écologistes et de gauche des Français.es de l’étranger Sergio Coronado et Pouria Amirshai afin de mener ensemble des combats pour nos circonscriptions.

Au niveau local je travaille activement avec la maire Manuela Carmena à Madrid dont la formule de convergence citoyenne a inspiré notre mouvement Agissons Ensemble. J’anime ainsi, pour les francophones d’Espagne, l’émission en français “J’ai deux amours” sur la radio M21 créée par la mairie de Madrid. C’est pour moi une façon de montrer que tous les engagements font sens et se rejoignent quand ils vont dans l’intérêt des gens. .

Ce que je souhaite en tant que député, c’est me rendre encore plus utile pour mon pays et les gens de ma circonscription, mais aussi préparer un monde meilleur pour nos jeunes face à la montée du libéralisme sauvage et de l’extrême-droite.